fond A la découverte des châtaignes du Haut-Languedoc
A la découverte des châtaignes du Haut-Languedoc

A la découverte des châtaignes du Haut-Languedoc

Il recouvre tout le massif de l'Espinouse, il a conquis les reliefs et gagné les cœurs. A Mauroul (Hérault), le châtaignier est chéri, presque sacré. Selon Serge Planès, un habitant, le châtaignier est un arbre très respecté, du moins par les anciens. Beaucoup disent que pendant la guerre, les marrons et les châtaignes les ont préservés de la faim. Certains de ces châtaigniers n'ont rien de sauvage. Ils ont été greffés au XIXème siècle pour obtenir les marrons d'Olargues. Ils en portent encore la cicatrice. A quelques kilomètres de là, l'heure est à la récolte. Malgré le dos courbé, dans la pente, débusquer les bogues à la main pour découvrir ce "cadeau de la nature" est un vrai plaisir. Caroline Rondineau, agricultrice, prend le relais de générations et de générations de gens qui ont fait ces terrasses et qui ont greffé ces châtaigniers. Et elle n'est pas la seule. Crème de marrons, sirop, marrons frais... le fruit est aussi beau à voir que bon à déguster.
Le journal de 13h
5m
Publiée le 18 novembre 2020 à 13:40
Dispo 6jLe journal de 13h

Vidéos similaires