Administration : "merci de bien vouloir patienter"

Administration : "merci de bien vouloir patienter"

C'est le genre de courrier qui provoque immédiatement une petite frayeur. Sur l'enveloppe, il y a le logo des impôts. Très vite, vous comprenez que les nouvelles ne sont pas bonnes. Le premier reflex est de prendre son téléphone et d'appeler l'administration fiscale. "C'est difficile de les avoir", confie un habitant. Nous aussi, nous avons fait le test et mieux vaut ne pas être trop pressé. Il y a eu 7 minutes et 17 secondes d'attente avant d'avoir un agent des impôts au bout du fil. On ne s'en tire pas trop mal. Alors, on tente de joindre une autre administration. C'est la Caisse nationale d'assurance vieillesse et là, c'est beaucoup plus lent. Au bout de 22 minutes d'attente, la sentence tombe. Pourquoi est-il si difficile de joindre l'administration ? Ce jeudi matin, la Caisse nationale d'assurance vieillesse a accepté de nous recevoir dans l'une de ses six plateformes d'appel. Ici, il y a une centaine d'agents. Chacun passe en moyenne six heures par jour au téléphone avec un objectif de 60 appels par jour. Nous montrons au responsable la capture d'écran de notre appel de 22 minutes sans réponse. TF1 | Reportage N. Gandillot, H. Massiot, A. Dubail
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 13 heures
3m49
25 mai 2023 à 13:11
Dispo 7j

Journal de 13 heures