Alaska : l'État sauvage

Alaska : l'État sauvage

Une approche tout en douceur... pour ne pas réveiller ce géant de glaces. Sommes-nous assez discrets ? Voici Black Stone, l'un des 150 glaciers qui entourent cette baie, au sud de l'Alaska. Par gravité, ces glaciers glissent lentement vers l'océan. Naviguer ici exige la plus grande prudence. Sur le retour, nous sommes accompagnés par ce ballet de cormorans... et cette loutre. "Elles viennent d'ici car c'est une zone protégée. Les loutres vivent leur vie entièrement dans l'eau. Elles naissent dans l'eau, mangent dans l'eau, font des bébés dans l'eau et même dorment dans l'eau", explique le capitaine du bateau. Rares sont les touristes à s'aventurer ici l'hiver. Le soleil ne brille que 60 jours par an. Depuis le port commence notre trajet vers Anchorage, la principale ville d'Alaska, traversant d'abord ce tunnel légèrement angoissant. Juste à la sortie, un merveilleux lac. Traverser ce lac gelé, c'est la promenade du week-end pour les Alaskiens. "Il faut être sauvage pour vivre ici et en profiter", plaisante une promeneuse. Sauvage comme au loin ces élans ou l'aigle à tête blanche. TF1 | Reportage Y. Hovine, R. Reverdy, P. Limpens

Journal de 13 heures
13m

Journal de 13 heures