Aller directement au contenu
Astérix : le village de l’irréductible passionné

Astérix : le village de l’irréductible passionné

Alain Vosgien, mécanicien à la retraite, a songé aux moindres détails pour reproduire le village des Gaulois. Il y a même le sanglier prêt à être dégusté sur la table. Depuis sept ans, il construit le village d'Astérix en allumettes: "C'est un rêve d'enfant, c'est pour ça que j'ai hâte de le finir". Il a déjà bâti treize maisons. La chaume, la brique, les mobiliers, tout est fabriqué avec des allumettes : 425 000 pour le moment. Tous les deux mois, il s'approvisionne dans un supermarché à Verdun, à une vingtaine de kilomètres de chez lui. A peine rentré, il se remet au travail. Il brûle les allumettes, les assemble, les ponce, et il obtient les briques. Dans son village, Alain est devenu une curiosité. Chaque jour, ses voisins viennent s'enquérir de l'avancée de son chantier. Il a déjà consacré 10 400 heures à son ouvrage. Tout est recensé dans son classeur. Il espère finir son village d'ici deux ans et son rêve aujourd'hui, c'est qu'il soit exposé au parc Astérix. TF1 | Reportage C. Casanova, K. Betun
MA LISTE
Journal de 13 heures
2m15
21 sept. 2022 à 13:40
Journal de 13 heures