Betteraves sucrières : la fin de l'insecticide controversé

Betteraves sucrières : la fin de l'insecticide controversé

Ce sont les betteraves qui fournissent le sucre que l'on trouve dans les boissons, les confiseries, les biscuits... Bref, la betterave, on en consomme tous les jours. Mais la culture de la betterave nécessite l'utilisation d'un pesticide, le néonicotinoïde, qui la protège des maladies. Interdit depuis trois ans, il peut être utilisé sous certaines conditions très strictes sans pulvérisation. Mais la Cour de justice européenne empêche désormais toutes dérogations, deux mois avant que les agriculteurs ne commencent à planter. Sans néonicotinoïde, la culture de la betterave pourrait avoir un rendement nettement inférieur, et cela mettrait en difficulté toute la filière. Géry Dablemont, apiculteur, possède une quarantaine de colonies. En dix ans, sa récolte a diminué de moitié. Pour lui, il est temps de sortir de tous ces produits qui nuisent à la biodiversité. L'État a annoncé qu'il mettrait en place un accompagnement financier pour soutenir les agriculteurs betteraviers en cas de perte de rendement. TF1 | Reportage M. Fiat, C. Yzerman
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 13 heures
1m57
24 janv. 2023 à 13:10

Journal de 13 heures