fond Ces retraités qui ne peuvent plus arrondir leurs fins de mois à cause du Covid
Ces retraités qui ne peuvent plus arrondir leurs fins de mois à cause du Covid

Ces retraités qui ne peuvent plus arrondir leurs fins de mois à cause du Covid

Chaque matin, Gérard, 63 ans, s'adonne au même rituel. Devant son ordinateur, cet ancien restaurateur scrute les offres d'emploi, mais sans succès. Les annonces pour les métiers de bouches se font rares, voire inexistantes. Impossible donc de travailler pour ce senior qui, après deux ans de retraite, a fait le choix de reprendre une activité pour s'assurer un complément de revenu. En plus de sa retraite nette de 1 800 euros par mois, il arrivait à toucher près de 700 euros avec ses boulots à côté. Une perte assez importante que l'Etat ne viendra pas compenser. Comme il touche une retraite, il n'a droit à aucune aide supplémentaire. A 74 ans, André, lui, a repris le volant de son taxi pour compléter sa retraite de 875 euros. Mais depuis le reconfinement, il tourne presque à vide et comptait sur l'Etat pour compenser ce manque à gagner. Il pensait avoir une aide de 1 500 euros comme tout le monde. Mais à cette somme était retirée sa retraite. Au final, c'est comme si André ne touchait pas sa retraite. De plus, les frais fixes, contrairement au premier confinement, ne seront pas suspendus.
Le journal de 13h
2m14
Publiée le 18 novembre 2020 à 13:13
Dispo 9jLe journal de 13h

Vidéos similaires