fond Cette passionnée redonne vie aux poupées de notre enfance
Cette passionnée redonne vie aux poupées de notre enfance

Cette passionnée redonne vie aux poupées de notre enfance

On a tous en nous une petite fille dont le cœur palpite devant leurs yeux en émail, leur robe en soie et leurs cheveux bouclés. La petite fille, elle s'appelle Corinne De Lorenzo et consacre sa vie à leur en offrir une nouvelle. "Tout mon Noël, j'avais une poupée Bella au pied du sapin. J'ai encore l'odeur de la poupée quand j'ouvre le paquet. C'est un souvenir qui restera", a-t-elle affirmé. Sa première poupée, c'est une demoiselle née en 1910. "Au-delà de la poupée, c'est un objet d'art. C'est notre patrimoine", a-t-elle ajouté. Pendant vingt ans, Corinne De Lorenzo a tenu la Clinique de poupées, institution lyonnaise fermée il y a quatre ans. C'est désormais chez elle qu'elle perpétue son savoir-faire devenu rare. Ses clientes viennent de tout le pays. Pour restaurer ces œuvres d'art, il faut être chirurgienne, maquilleuse et habilleuse. Il ne faut pas compter son temps, comme une maman. Tant qu'il y aura des Corinne, il y aura des Bleuette, des Martin et des petites filles pour les chérir. TF1 | Reportage G. Charnay, Y. Delescluse, Q.Russell
MA LISTE
Journal de 13 heures
2m23
Publiée le 12 janvier 2022 à 13:31
Dispo 5jJournal de 13 heures