fond CFA : semaine de la dernière chance pour les apprentis
CFA : semaine de la dernière chance pour les apprentis

CFA : semaine de la dernière chance pour les apprentis

CV en main, Cindy Vieira fait la tournée des pâtisseries du quartier depuis septembre dernier. Elle en a déjà vu une vingtaine. "Si je n'ai pas d'entreprise, je reste chez moi à ne rien faire et je n'apprends pas le métier", explique-t-elle. En effet, si elle ne trouve pas un employeur d'ici la fin du mois son apprentissage sera annulé. Avec la crise sanitaire, malgré les aides, les entreprises hésitent à recruter. "On n'arrive plus trop à se projeter dans l'avenir, c'est pour ça que beaucoup n'osent plus embaucher actuellement", confie Benoît Cochelin. En 2020, le nombre d'apprentis a explosé, soit +40%. Mais 30 000 d'entre eux sont toujours à la recherche d'une entreprise. Adèle Maïmouna Koté, elle, ne suit que la partie théorique dans un centre de formation. Il lui reste un mois pour trouver un employeur. Elle cherche une entreprise du BTP pour devenir chef de chantier. Elle se sent pénalisée par rapport à ses camarades. Afin d'encourager les entreprises à accueillir un apprenti, l'Etat leur propose une aide pouvant aller jusqu'à 8 000 euros par an.
Journal de 13 heures
1m40
Publiée le 23 février 2021 à 13:12
Dispo 15jJournal de 13 heures