Chantier A69 : les opposants à nouveau mobilisés

Chantier A69 : les opposants à nouveau mobilisés

Les travaux sont à l'arrêt, mais les tractopelles sont bien là, sous surveillance tout le long du tracé pour un week-end qui s'annonce mouvementé. À quelques kilomètres de ce dernier tracteur volé, 200 opposants à l'autoroute ont déjà passé la nuit sur ce terrain privé dans le calme. Conférence et concert au programme ce vendredi. "On a aucune raison de changer le programme, parce que c'est illégal de nous interdire en fait", lance un homme. Le sujet de crispation : une autoroute de 53 kilomètres qui devrait relier Toulouse à Castres en fin 2025. Son objectif est de gagner une vingtaine de minutes par rapport à la nationale déjà en place. En amont de la manifestation prévue samedi, un campement a déjà été démantelé jeudi et 26 objets ont déjà été saisis par les forces de l'ordre. C'est notamment le cas des boules de pétanque. Dans le village à proximité du nouveau campement, les débordements inquiètent. Un recours contre l'interdiction de manifester a été déposé par les organisateurs qui attendent 10 000 à 15 000 personnes. TF1 | Reportage S. Petit, J.M. Lucas

Journal de 13 heures
1m53
4 jours restants

Journal de 13 heures