fond Chauffage : une dépense incontournable, mais des économies possibles
Chauffage : une dépense incontournable, mais des économies possibles

Chauffage : une dépense incontournable, mais des économies possibles

En Haute-Vienne, un habitant remplit son fioul au moins trois fois par an pour se chauffer correctement. Il lui faut 3 000 litres au total pour atteindre la bonne température à l'intérieur. Sa dernière facture, qui date d'il y a un mois, s'est élevée à près de 800 euros. La facture du chauffage pèse énormément dans notre budget, soit 1 684 euros en moyenne. Selon une étude réalisée par un spécialiste de la rénovation énergétique, c'est le bois qui coûte le moins cher pour se chauffer avec 1 147 euros, suivi du gaz à 1 369 euros, de électricité à 1 777 euros et enfin du fioul à 2 110 euros. Pour faire des économies, il est également possible d'isoler son habitation et de remplacer le système de chauffage par une pompe à chaleur de type géothermique. Pour le cas de Jean-Claude Bouchareyssas, le coût de l'investissement a atteint les 35 000 euros. Sa facture annuelle est passée de 5 000 à 1 300 euros. Aujourd'hui, il existe des aides qui peuvent représenter une part non-négligeable des travaux de rénovation en fonction des revenus.
Le journal de 13h
1m54
Publiée le 14 janvier 2021 à 13:16
Dispo 9jLe journal de 13h

Vidéos similaires