Aller directement au contenu
Chauvet : la visite exceptionnelle d’une grotte interdite

Chauvet : la visite exceptionnelle d’une grotte interdite

Dans les gorges de l’Ardèche, il y a 36 000 ans, des mammouths, des lions et des rhinocéros rodaient. Une entaille naturelle dans la falaise servait déjà de chemin aux hommes de la préhistoire. Et c’est elle qui nous mène vers le trésor qu’ils nous ont laissé à l’intérieur. On entre comme dans un sous-marin de pierre. Il faut endosser une combinaison, un casque et s’enfoncer dans les pas des spéléologues Jean-Marie Chauvet, Eliette Brunel et Christian Miller, qui ont découvert la cavité en 1994. Les hommes préhistoriques, eux, passaient par un grand porche qui, en s’effondrant, a refermé la grotte et l’a protégée. Hormis la passerelle qu’il ne faut pas quitter, tout est vierge, préservé. À elles seules, les draperies du plafond et la soierie de la concrétion pourraient valoir une visite. Mais il y a autre chose. Au bout de 100 mètres, on aperçoit le premier signe. Un trait rouge, une main, un rhinocéros. Et sur la peau du calcaire, un ours tacheté. La grotte était habitée. Les ours des cavernes étaient les maîtres des lieux. Ils venaient hiberner à Chauvet. TF1 | Reportage M. Izard, C. Barthes
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 13 heures
6m
23 nov. 2022 à 13:29
Journal de 13 heures