Colère contre un projet trop gourmand en eau

Colère contre un projet trop gourmand en eau

Ici, dans tout juste deux ans, un golf de quinze hectares verra le jour. Pour entretenir le gazon, 320 000 mètres cubes d'eau seront nécessaires. Un projet qui fait polémique chez les habitants de Montagnac habitués à la sécheresse et aux restrictions d'eau l'été. "Ce n'est pas juste" ; "Ce projet me paraît incompatible avec le climat actuel", témoignent certains d'entre eux. Une eau puisée dans le fleuve Hérault dont le niveau diminue un peu plus chaque jour. Le projet révolte les agriculteurs qui voient leurs ressources s'amoindrir. Jean-Claude Blanc, vigneron, a dû investir près de 8 000 euros en aménagement pour limiter sa consommation. Le projet va aussi contre l'avis de la Commission locale de l'eau. Pour cause, la répartition dans l'Hérault a déjà nécessité des compromis. De l'eau à 320 000 mètres cubes, c'est l'équivalent de la consommation annuelle de 6 000 habitants. Sollicité, le chef de projet n'a pas souhaité répondre à nos questions. La livraison du futur golf est prévue pour fin 2024. TF1 | Reportage L. Cloix, A. Delabre, C. Arrigoni
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 13 heures
1m52
25 janv. 2023 à 13:07

Journal de 13 heures