fond Crise sanitaire : l'inquiétude des lycéens qui passent le bac cette année
Crise sanitaire : l'inquiétude des lycéens qui passent le bac cette année

Crise sanitaire : l'inquiétude des lycéens qui passent le bac cette année

Villeneuve-d'Ascq (Nord) compte 60 000 habitants et deux lycées. Le premier, un établissement privé, accueille 900 élèves qui suivent 100% de leurs cours en classe. À deux kilomètres de là se trouve le lycée public où 1 000 élèves suivent la moitié de leurs cours et l'autre à la maison. C'est le cas de Sophie, en classe de terminale. Elle s'inquiète face aux premières épreuves du bac prévues dans quelques semaines. Jeanne, elle, est en terminale dans un autre lycée de la métropole lilloise et tous ses cours sont en présentiel. "Je ne comprends pas pourquoi tous les lycées ne font pas la même chose. S'il y en a qui arrivent à tenir le 100% présentiel, pourquoi d'autres ne pourraient pas le faire", s'interroge-t-elle. Deux élèves et deux parcours, mais un même diplôme à la fin de l'année. Dans les Hauts-de-France, on dénombre 351 établissements dont 239 sont publics. Alain Procar est le proviseur du lycée Marie Curie dans l'Oise. Après concertation avec les enseignants, les élèves, les parents et même avec le personnel de l'entretien, il a permis à ses 500 élèves de terminale de suivre leur cours en présentiel.
Le journal de 13h
2m41
Publiée le 14 janvier 2021 à 13:07
Dispo 9jLe journal de 13h

Vidéos similaires