Policiers blessés par balle dans un commissariat : que s'est-il passé ?

Policiers blessés par balle dans un commissariat : que s'est-il passé ?

Autour du commissariat, le dispositif policier a été levé ce vendredi matin. Mais les questions persistent. Que s’est-il passé à l’intérieur ? Comment deux policiers ont-ils pu être blessés avec une arme de service ? Jeudi dans la soirée, un homme est interpellé après avoir violemment agressé une femme. L’individu est alors conduit dans ce commissariat du 13e arrondissement de Paris. C’est au moment de passer un éthylotest qu’il s’en prend au policier. L'agent de police s’est fait dérober son arme par l’agresseur. Selon David-Olivier Reverdy, secrétaire national du Syndicat Alliance, c’est une inquiétude permanente. "On a toujours peur quand il y a du monde. Quand on est un peu au corps-à-corps." Les forces de l’ordre sont équipées d’armes placées dans un étui sécurisé porté à la ceinture ou à la cuisse. En revanche, sur l’arme, il n'y a pas de cran de sûreté. L’assaillant a été neutralisé par l’un des deux policiers blessés. Trois enquêtes sont actuellement ouvertes, dont l’une pour tentative de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique. TF1 | Reportage J. Quancard, F. De Ju vigny, C. Chevreton

Journal de 13 heures
1m45
7 jours restants

Journal de 13 heures