fond Embouteillage dans les centres de contrôle technique
Embouteillage dans les centres de contrôle technique

Embouteillage dans les centres de contrôle technique

Et les délais devraient encore s'allonger. D'ici fin juillet, ce sont sept millions de véhicules qui doivent passer leur contrôle technique. Alors pour les automobilistes, mieux vaut bien anticiper cette visite obligatoire : rouler sans la petite vignette vous expose à une amende de 135 euros, quand bien même vous auriez la preuve d'une prise de rendez-vous dans un centre agréé. Les centres spécialisés avaient tiré la sonnette d'alarme dès le mois d'avril. Les délais pour prendre rendez-vous pour passer son contrôle technique ne cessent de s'allonger dans l'Hexagone. C'est le cas notamment pour AS Auto Sécurité Lemaire à Amiens, dans la Somme. Sur ce site, aucun rendez-vous n'est disponible avant une semaine, alors qu'en période normale, il est possible de prendre un rendez-vous la veille pour le lendemain. Une situation qui ne devrait pas s'améliorer, prévient le gérant, Didier Lemaire. "On sent que ça monte en puissance", estime-t-il. Cet embouteillage est dû au premier confinement de mars 2020, lorsque les centres ont été forcés de fermer leurs portes. De nombreux rendez-vous pour passer le contrôle technique ont alors dû être repoussés au mois de mai. Deux ans plus tard, ces mêmes véhicules sont de retour dans les centres. Ces rendez-vous, couplés à la forte demande qui intervient traditionnellement avant les vacances d'été, a rendu la situation difficile à gérer. "Déjà que tous les ans, c'est difficile avec les départs en vacances, avec cette surcharge de travail d'il y a deux ans (...) ça va être, à mon avis, assez compliqué", alerte Didier Lemaire. Pour tenter de limiter les embouteillages, le gérant a même envoyé des lettres de rappel à tous ses clients. Des initiatives qui n'empêchent pas les délais de s'allonger. Dans un autre centre d'Amiens, les voitures sur le parking s'accumulent. À raison de 30 minutes par contrôle technique, le site peut examiner 17 véhicules par jour. Mais face à la forte de demande, il a dû s'adapter. "Ce soir, j'espère en faire 27. On va un petit peu au-delà des horaires d'ouverture habituels pour servir tout le monde", confirme le gérant, Sylvain Dieu. Et les délais devraient encore s'allonger. D'ici fin juillet, ce sont sept millions de véhicules qui doivent passer leur contrôle technique. Alors pour les automobilistes, mieux vaut bien anticiper cette visite obligatoire : rouler sans la petite vignette vous expose à une amende de 135 euros, quand bien même vous auriez la preuve d'une prise de rendez-vous dans un centre agréé.
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m55
11 May 2022 à 13:05
Journal de 13 heures
En Ardèche, on se rafraîchit au bord de l’eau
1m45
Extrait - Mercredi 11/05/22 - 13:19
Hausse des prix : dès le matin, tout coûte plus cher
2m05
Extrait - Mercredi 11/05/22 - 13:01
Pompe à chaleur : attention aux arnaques.
1m43
Extrait - Jeudi 12/05/22 - 13:14
Assurance : bientôt la fin de la vignette verte ?
1m54
Extrait - Lundi 09/05/22 - 20:29
44m
Nouveau
Replay - Lundi 16/05/22 - 13:00
4m42
Extrait - Lundi 16/05/22 - 13:37
2m41
Extrait - Lundi 16/05/22 - 13:34
3m09
Extrait - Lundi 16/05/22 - 13:30