Enfants fauchés par une voiture : émotion à La Rochelle

Enfants fauchés par une voiture : émotion à La Rochelle

Pas un cri, pas un rire d'enfant. Devant une école de La Rochelle ce jeudi matin, il règne un silence de plomb très inhabituel. Émus parfois aux larmes, peu de parents acceptent de témoigner, traumatisés par l'accident du mercredi. Un des parents présent explique : "Mon fils (...) il m'a tout de suite demandé si c'était des copains de sa classe". Une cellule d'écoute a été mise en place par le rectorat. Mercredi matin, l'accident a eu lieu dans une rue à cause d'une automobiliste de 83 ans. Les victimes ont été évacuées en urgence vers les hôpitaux de Tours (Indre-et-Loire), Poitiers (la Vienne), et La Rochelle. Tous les enfants sont dans un état médical stable. D'après le Procureur, trois ont même pu regagner leurs domiciles. Mais dans le quartier, l'émotion reste encore grande. Une habitante nous raconte : "J'ai été tellement bouleversée à tel point que je n'ai pas fermé l’œil de la nuit". Pour le moment, la conductrice n'a toujours pas été auditionnée. En état de choc, elle a, elle aussi, été hospitalisée. TF1 | Reportage T. Vartanian, E. Boishult, M. Foulon

Journal de 13 heures
1m33
1 jour restant

Journal de 13 heures