Greffée des mains aux États-Unis, elle attaque l’Assurance maladie

Greffée des mains aux États-Unis, elle attaque l’Assurance maladie

La simple sensation du toucher, elle n’aurait jamais imaginé la retrouver. À seulement 19 ans, Laura Nataf est victime d’un choc toxique lié à un tampon hygiénique. Plongée dans le coma, elle est amputée de ses quatre membres. Quinze ans plus tard, deux prothèses aux jambes lui permettent de marcher presque normalement. Et prouesse médicale, elle est greffée des deux avant-bras. "Aujourd’hui, j’ai l’autonomie complète de pouvoir vivre seule dans un appartement. Ça n’a pas de prix", témoigne-t-elle. Justement, le prix, c’est le problème. Radiée de la liste d’attente des greffes françaises sans explication, son médecin lui propose alors de se rendre aux États-Unis. Une opération à plus d’un million de dollars. Laura demande à la Sécurité sociale de payer. L’Assurance maladie, de son côté, affirme qu’elle aurait pu être opérée dans l’Hexagone et refuse donc de prendre en charge l’opération. Laura attaque alors en justice l’Assurance maladie. L’État est condamné à verser plus de 650 000 euros. L’Assurance Maladie a fait appel de ce jugement. Le procès s’ouvre ce jeudi après-midi. La jeune femme reste confiante face à ce nouveau combat. TF1 | Reportage J. Lacroix-Nahmias, B. Lachat, B. Rey
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m48
23 Jun 2022 à 13:16
Journal de 13 heures