Ils quittent définitivement la Nouvelle-Calédonie

Ils quittent définitivement la Nouvelle-Calédonie

Par crainte des représailles, Catherine nous a donné rendez-vous loin de chez elle, devant l'aérodrome de Magenta. Les vols commerciaux ont repris ce mercredi dernier en Nouvelle-Calédonie, mais au compte-gouttes. Elle n'a pas encore réussi à obtenir un billet. Du coup, elle appelle chaque jour son agence de voyages pour tenter de quitter son appartement dans lequel elle est cloîtrée depuis plusieurs semaines. Les émeutes, les violences ont fait germer dans l'esprit de certains, l'idée d'un départ. Le long de la route menant vers le nord de la Nouméa, se succèdent les locaux calcinés de nombreuses entreprises. Frank travaillait dans l'une d'elles. Son patron l'a mis au chômage partiel. Alors, avec sa femme et ses deux filles, ils ont préféré faire leurs cartons. Ce déménagement se justifie aussi par l'envie de protéger leurs enfants. Léonie, âgée de six ans, fait des cauchemars tous les soirs. Tous deux veulent quitter la Nouvelle-Calédonie avant la fin août, en espérant ne pas avoir à lui dire adieu, mais seulement au revoir. TF1 | Reportage B. Guenais, E. Fourny, F. Maillard

Journal de 13 heures
1m39
2 jours restants

Journal de 13 heures