Inondations meurtrières : comment le Brésil tente de faire face

Inondations meurtrières : comment le Brésil tente de faire face

Sauvetage dans un village isolé du sud brésilien. Ces sinistrés viennent tout juste de quitter leur maison. Ici, un père et sa fille sont hélitreuillés ensemble. Comme eux, 115.000 Brésiliens ont été chassés de chez eux par les eaux qui continuent de s'évacuer. C'est dans la ville de Porto Alegre que se concentrent maintenant les secours, à bord de jet-ski s'il le faut. La distribution de nourritures s'improvise dans les stations-service grâce aux dons des habitants non inondés. "On donne des vêtements, de l'eau, du carburant, tout ce qu'on réussit à récolter. On fait tout ce qu'on peut pour aider les gens", lance l'un d'eux. Au Nord de la ville, à Canoas, l'eau est montée à plus de cinq mètres de hauteur, du jamais-vu depuis 1941. Près de 3 000 militaires sont mobilisés ici. Les autorités mettent en garde contre les glissements de terrain qui pourraient se multiplier ce lundi. TF1 | Reportage B. Christal

Journal de 13 heures
1m13
3 jours restants

Journal de 13 heures