Intempéries à répétition : vers une hausse des primes d'assurance habitation

Intempéries à répétition : vers une hausse des primes d'assurance habitation

Dans ses dossiers soigneusement rangés par date, Paulette Houlle a conservé tous les documents concernant son assurance habitation. A la lecture des chiffres, le constat est implacable : en dix ans, le tarif a beaucoup augmenté. "En 2012, c'est 460 euros. En 2022, c'est 528 euros", a-t-elle constaté. A la question "pourquoi ça augmente depuis dix ans ?", Paulette a répondu : "Est-ce que ça augmente parce qu'il y a probablement beaucoup de dégâts ? Les risques augmentent". La répétition d'épisode climatique de forte intensité, comme le gel, la grêle, la sécheresse ou les inondations, a fait grimper la facture sur l'ensemble du territoire. L'augmentation est supérieure à 15% dans certaines régions. La hausse atteint les 30% dans d'autres circonscriptions. Pour l'Occitanie, c'est plus de 40%. Les primes d'assurance habitation pourraient même exploser dans les années à venir. Si chaque année les assureurs déboursent déjà quatre milliards d'euros pour indemniser les victimes d'aléas climatiques, ça va encore augmenter. TF1 | Reportage C. Adriaens-Allemand, M. Guiheux, R. Roiné
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m38
23 Jun 2022 à 13:07
Journal de 13 heures