La nouvelle menace de Poutine

La nouvelle menace de Poutine

A la télévision russe, c'est le seul sujet de conversation. Dans une déclaration enregistrée mardi mais diffusée ce mercredi dans tout le pays, Vladimir Poutine franchit un nouveau cap dans la guerre qu'il mène à l'Ukraine. "Pour garantir la sécurité de notre nation et des peuples des territoires libérés, je pense qu'il est nécessaire de soutenir la proposition du ministère de la Défense d'organiser une mobilisation partielle", a-t-il affirmé. Pour cela, 300 000 Russes vont être appelés sous les drapeaux à partir d'aujourd'hui. Vladimir Poutine met aussi en garde l'Occident. Il se dit prêt à utiliser tout son arsenal, nucléaire compris. En Ukraine, les déclarations du président russe n'impressionnent pas. La prise de parole de Poutine intervient dans un contexte militaire difficile pour Moscou. Depuis le début du mois de septembre, son armée bat en retraite sur les trois principaux fronts ukrainiens. Pour les Occidentaux, la déclaration de Poutine est un signe de faiblesse et un aveu d'échec. TF1 | Reportage T. Misrachi, C. Marchina-Bataille
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m38
21 sept. 2022 à 13:08
Journal de 13 heures