fond Les marais de Brière dans la torpeur hivernale
Les marais de Brière dans la torpeur hivernale

Les marais de Brière dans la torpeur hivernale

Le soleil n'est pas encore levé, il est déjà pourtant les yeux et les oreilles du marais de Brière. Christophe Orain est le garde du parc naturel, il vit au rythme des lieux. Au lever du jour, il rend visite aux chasseurs qui guettent les canards. C'est une chasse traditionnelle l'hiver, effectuée depuis ces petites cabanes flottantes. Cette étendue d'eau appartient depuis 600 ans aux Briérons. Entre eux, les habitants protègent le deuxième plus grand marais de l'Hexagone. La réserve naturelle est notamment un havre de paix pour les milliers d'oiseaux. "C'est un endroit magique où on peut voir les oiseaux de très près dans leur univers au calme. C'est un spectacle permanent et on s'en lasse jamais", confie Christophe. La contemplation est de courte durée, car un travail colossal attend les habitants : la découpe des sols. Ils coupent aussi les arbres dans le but de préserver le patrimoine naturel. Le marais a toujours permis aux hommes de se chauffer, de se nourrir et même de s'abriter. A 79 ans, Daniel Guihéneuf n'a jamais quitté les lieux. Impossible pour lui de se voir ailleurs. TF1 | Reportage M. Monnier, X. Baumel
MA LISTE
Journal de 13 heures
4m38
Publiée le 13 janvier 2022 à 13:34
Dispo 11jJournal de 13 heures