fond La colère des restaurateurs basques
La colère des restaurateurs basques

La colère des restaurateurs basques

Se retrouver autour d'une table pour partager un bon repas en famille ou entre amis, un plaisir dont profitent certains Français de l'autre côté de la frontière avec l'Espagne. "On a passé la frontière pour venir profiter et manger au restaurant", affirme une cliente. Un couple de Landais a même parcouru 50 km, rien que pour trinquer en amoureux. Chez ce restaurateur espagnol, 90% de la clientèle est française. L'établissement a même dû étendre ses horaires d'ouverture. Il commence désormais à 11h30 pour finir vers 17h30. D'un côté de la rue, c'est l'affluence. Mais juste en face, les restaurants français sont fermés. Face à ce constat, Philippe Madrid ne décolère pas. Son établissement, avec une vue imprenable sur les montagnes basques, garde porte close depuis deux mois et demi. Une inégalité qui devrait durer au minimum jusqu'à la mi-février, date à laquelle le gouvernement décidera ou non de la réouverture des restaurants et bars sur notre territoire.
Le journal de 13h
2m05
Publiée le 13 janvier 2021 à 13:15
Dispo 10jLe journal de 13h

Vidéos similaires