Maisons fissurées, la galère des propriétaires

Maisons fissurées, la galère des propriétaires

Dans le quartier de Claude Caille, la moitié des maisons présentent des fissures. Sous l'effet de la chaleur, le sol argileux les ferait bouger depuis plusieurs années. Le problème c'est que la demande de classement en état de catastrophe naturelle vient d'être rejetée. À Saint-Max (Meurthe-et-Moselle) en 2019, l'état de catastrophe naturelle avait été reconnu, mais la demande a été refusée pour ces deux dernières années. Le maire dénombre une vingtaine de maisons touchées. Il va devoir se lancer à nouveau dans une bataille judiciaire. "On va reprendre évidemment notre avocat pour l'année 2021", rapporte le maire. Depuis deux ans, les fissures sont de plus en plus nombreuses dans la maison de Nathalie Amor. Elle a déclaré son sinistre à l'assurance, mais sans la reconnaissance de l'état de catastrophe naturelle, son dossier est en attente. En Lorraine, 33 communes se sont vues refuser leur classement en état de catastrophe naturelle. TF1 | Reportage G. Gruber, G. Gravina
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m44
4 août 2022 à 11:02
Journal de 13 heures