fond Les couacs du péage de l'A4
Les couacs du péage de l'A4

Les couacs du péage de l'A4

Sur l'autoroute A4, la portion entre Moselle et Boulay coûte 1,30 euro. Depuis mars 2019, cette somme peut être réglée avec un badge de télépéage en passant 50 km/h sans aucune barrière. Pour ce faire, c'est un portique qui enregistre les passages à grande vitesse mais aussi les plaques d'immatriculation. S'ils n'ont pas de badge, les automobilistes peuvent toujours payer sur une borne située après le péage ou durant dix jours sur internet comme indiqué à la sortie de l'autoroute. Certes, le système fluidifie la circulation au péage. Mais les dysfonctionnements se multiplient quel que soit le moyen de paiement, avec des situations qui s'aggravent au fil des contraventions. Un collectif s'est même constitué sur les réseaux sociaux avec pétition car avec ou sans badge, tous ces utilisateurs réguliers ont eu des amendes. Mais pour la société d'autoroute qui exploite le portique, il n'y a pas de dysfonctionnement. Elle promet tout de même d'étudier chaque cas litigieux et d'améliorer l'information aux usagers. Pour ces derniers, cela ne suffit pas. Il faut revoir le système, surtout avant de le déployer ailleurs comme c'était l'objectif au départ.
Le journal de 13h
1m56
Publiée le 14 janvier 2021 à 13:21
Dispo 9jLe journal de 13h

Vidéos similaires