Pourquoi les panneaux sont retirés dans nos villes

Pourquoi les panneaux sont retirés dans nos villes

Devant chaque entrée de la gare et jusque dans les parkings sous-terrains, vous voyez des panneaux publicitaires partout. Pourtant, il y en a de moins en moins. Dans l'Hexagone, depuis dix ans, le nombre de pancartes a été divisé par deux. En agglomération, la publicité est interdite dans les espaces paysagers ou les sites patrimoniaux. Il est défendu d'afficher sur les arbres ou les monuments historiques. Les panneaux sont autorisés en zones résidentielles ou commerciales. Réduire aussi la publicité la nuit. Dans la métropole lilloise, les écrans lumineux doivent être éteints entre 23h et 7h du matin. Les mesures pourraient aussi se renforcer pour les vitrines des enseignes, jusque-là non concernées par les règles en vigueur. L'écran lumineux est devenu essentiel. Mais diminuer les espaces publicitaires reviendrait à priver les commerces locaux de leur seul support de communication. Chaque année, l'affichage publicitaire génère 1,3 milliard d'euros de chiffre d'affaires dans le pays, près de la moitié de cette somme est reversée aux acteurs locaux. TF1 | Reportage M. Debut, M. Ragazzi, B. Agirbas

Journal de 13 heures
2m41

Journal de 13 heures