Aller directement au contenu
Pourquoi on se vaccine moins contre la grippe

Pourquoi on se vaccine moins contre la grippe

La Bretagne, le Centre-Val de Loire, les Hauts-de-France, l'Île-de-France et la Normandie... cinq régions de métropole viennent de passer en phase pré-épidémique. Le problème cette année, c'est que nous sommes en retard sur la vaccination. Les patients ne se précipitent pas. Pourquoi ? Beaucoup de personnes qui avaient l'habitude de se faire vacciner ne l'ont pas encore fait. Dans une pharmacie de Lille, on constate une baisse de plus de 20% des vaccinations par rapport à l'année dernière. Peut-être que l'épidémie de Covid a occulté celle de la grippe. "C'est important parce qu'il n'y a pas eu beaucoup de grippe les deux années précédentes. L'immunité générale est en baisse", explique le pharmacien. Un déficit immunitaire qui explique une arrivée beaucoup plus précoce de la grippe. Dans un cabinet médical, les premiers cas sont déjà arrivés et le seuil d'alerte est proche alors qu'habituellement, il arrive au mois de janvier. Surtout, cette année, le virus a déjà montré une intensité plus forte. Chaque année, la grippe est responsable de plus de 10 000 décès. Ce vaccin est gratuit pour les plus de 65 ans et les personnes ayant une maladie chronique. Mais il faut plusieurs jours pour qu'il fasse effet. TF1 | Reportage M. Fiat, T. Chartier
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 13 heures
1m48
24 nov. 2022 à 13:04
Journal de 13 heures