Près de 200 000 voitures rappelées : "cessez immédiatement de conduire"

Près de 200 000 voitures rappelées : "cessez immédiatement de conduire"

Le courrier a été envoyé par recommandé : "Citroën vous demande de cesser immédiatement de conduire votre véhicule". Le constructeur explique qu'il y a urgence, un défaut d'airbag susceptible de provoquer des blessures graves, voire mortelles, nécessite l'immobilisation des véhicules. Près de 200 000 voitures C3 et Ds3 produites entre 2009 et 2019 sont concernées. Les conducteurs sont mécontents. Voici l'airbag en question, une pièce fournie par le fabricant japonais Takata et qui contiendrait des produits chimiques dangereux. L'entreprise n'est pas joignable, car elle a déposé le bilan en 2017. Citroën confirme que des risques existent, mais seulement en cas d'accident, si l'airbag se déclenche. Le remplacement va être effectué chez son concessionnaire après avoir contacté le numéro indiqué par courrier. Sur les réseaux sociaux, des conducteurs concernés expliquent que la réalité est un peu différente. La direction de Citroën reconnaît quelques dysfonctionnements, mais assure que tout sera mis en œuvre pour prendre en charge les propriétaires concernés. TF1 | Reportage E. Assalit, N. Forestier

Journal de 13 heures
2m04

Journal de 13 heures