fond Prévention des incendies : les pompiers ne sauvent pas que des vies
Prévention des incendies : les pompiers ne sauvent pas que des vies

Prévention des incendies : les pompiers ne sauvent pas que des vies

En regardant sa maison intacte aujourd'hui, Sandrine parle d'un miracle. Quand elle a vu le feu arriver en août 2020 chez elle à Martigues (Bouches-du-Rhône), elle a cru qu'elle allait tout perdre. Mais les pompiers ont réussi à détourner les flammes de son habitation. "Il y a l'affectif et de la valeur financière évidemment. Le ressenti était immense. On a passé une nuit de cauchemar. J'en ai encore la voix qui tremble", raconte Sandrine. C'était le 4 août 2020 sur la Côte Bleue. Plus de 1 000 hectares ont été ravagés et plus d'un millier de pompiers mobilisés sur le terrain pendant plusieurs jours pour sauver des vies et toute une économie, autant que possible. Un an après, un pompier se souvient avoir tout fait pour sauver ce quartier au cœur de la pinède. Par ailleurs, c'est une nouvelle approche dans les Bouches-du-Rhône. Avec un nouvel outil de modélisation, le commandant Jean-Marc Roditis est devenu un économiste des feux de forêt, en calculant le coût en euro de ce qui n'a pas brûlé.
MA LISTE
Journal de 13 heures
2m24
Publiée le 13 octobre 2021 à 13:14
Dispo 11jJournal de 13 heures