Promenade betonnée : une ville lourdement condamnée

Promenade betonnée : une ville lourdement condamnée

C'est le passage obligatoire pour se rendre à la plage du centre-ville de Vias. Six ans après sa construction, la commune vient d'être condamnée pour avoir construit une grande dalle en béton et un parking de 6 500 mètres carrés qui ne respectent pas la loi littorale, interdisant toute construction à moins de 100 mètres de la plage. Les habitants sont partagés, certains considèrent que le projet a dénaturé le paysage, comme le montre une image satellite prise avant et après la construction. Jean Lou Raymond est président d'une association de citoyens. Il se bat depuis près de dix ans contre cette promenade. La promenade et son parking ont coûté huit millions d'euros. La mairie vient d'être condamnée à payer 1,2 million d'euros d'amende, dont un million d'euros de sursis en cas de nouvelle construction illégale. La justice pourrait obliger la commune à détruire la promenade. Le maire a-t-il agi en connaissance de cause ? Avant le début de la construction en 2018, la préfecture avait déjà jugé cette zone inconstructible. La commune a fait appel de sa condamnation. TF1 | Reportage A. Bacot, M. Scarzell

Journal de 13 heures
2m10
7 jours restants

Journal de 13 heures