Aller directement au contenu
PV de stationnement : gare à cette voiture !

PV de stationnement : gare à cette voiture !

À Toulouse, chaque jour, 16 000 places de stationnement sont contrôlées par deux véhicules banalisés. Résultat : les amendes pleuvent. Seul signe distinctif : deux discrètes caméras placées sur le toit. En roulant, elles lisent les plaques d'immatriculation. Selon les calculs, une voiture est inspectée toutes les cinq secondes. Avant, avec les agents municipaux, cela prenait beaucoup de temps. Les Toulousains ont constaté le changement. Toutes les places de parking sont inspectées au quotidien contre une tous les trois jours auparavant. En septembre, 35 000 amendes ont été envoyées, soit plus d'un million d'euros perçus par Toulouse. En période d'inflation, ça tombe plutôt mal pour les automobilistes. Les voitures de contrôle rodent. Une simple course de 30 minutes peut conduire à une contravention. À l'avenir, quatre voitures seront équipées dans la Ville rose. La mairie veut favoriser la rotation sur les emplacements. Un ordinateur interroge en temps réel une base de données où sont recensés les abonnements résidentiels et les personnes exemptées de paiement. Toutefois, le système connaît quelques ratés. En septembre, Toulouse a contrôlé 90 000 véhicules, soit deux fois plus qu'en septembre 2021. TF1 | Reportage P. Mislanghe, J.M. Lucas
MA LISTE
PARTAGER
Journal de 13 heures
2m08
23 nov. 2022 à 13:18
Journal de 13 heures