Rave-party sauvage : 8000 fêtards envahissent un village

Rave-party sauvage : 8000 fêtards envahissent un village

Ce n'est pas le chant des oiseaux qui a réveillé les 700 habitants de la commune de Souzay-Champigny (Maine-et-Loire) ce vendredi matin, mais le bruit des basses et de la musique. Certains ne cachent pas leur agacement après cette nuit agitée. À seulement un kilomètre, un immense mur de son et des jeux de lumière devant lesquelles 8 000 fêtards ont dansé toute la nuit. Depuis mercredi soir, une rave party est organisée dans ce champ malgré un arrêté préfectoral l'interdisant. L'installation soudaine des fêtards a surpris les autorités et les riverains. Le préfet n'a pas exigé d'évacuer le site pour l'instant, mais gendarmes et protections civiles encadrent l'événement à distance. Ce vendredi matin, la mairie tente d'éviter que les véhicules arrivés par centaines bloquent la circulation dans la commune. En ce week-end prolongé, plusieurs domaines viticoles autour du site avaient prévu des portes ouvertes, mais les visiteurs sont déjà moins nombreux que prévu. La rave party devrait durer jusqu'à dimanche, le préfet demande au public de ne pas reprendre l'événement et avertit : tout participant risque une amende. De son côté, le propriétaire du champ a porté plainte. TF1 | Reportage L. Merlier, M. Monnier, M. Briens

Journal de 13 heures
1m57
2 jours restants

Journal de 13 heures