fond Réduction du nombre de trains : les usagers contraints de s'organiser
Réduction du nombre de trains : les usagers contraints de s'organiser

Réduction du nombre de trains : les usagers contraints de s'organiser

Beaucoup de Normands sont partis très en avance ce lundi matin. À Caen, les usagers étaient obligés de prendre le premier train de la journée. "Je devrais prendre le train de neuf heures et demie. Au final, je prends celui de sept heures et demie" ; "Je suis obligé de prendre le train à sept heures le matin". En dehors des lignes entre Paris et la Normandie, un train sur trois a été supprimé dans la région. Incompréhensible pour les usagers réguliers. Les annulations sont la conséquence d'une augmentation des cas Covid dans l'entreprise. Mais la raison principale évoquée par la SNCF est la baisse des réservations, notamment avec le télétravail. Une décision qui ne passe pas pour certains passagers. Face aux suppressions des trains, certains voyageurs doivent prendre le bus. Une alternative qui rallonge le trajet et le rend plus laborieux. Pour rentrer du travail en fin de journée, les usagers normands vont de nouveau devoir se réorganiser. Pour l'instant, le rétablissement de la circulation habituelle des trains est prévu pour le 23 janvier prochain. TF1 | Reportage A. Lebranchu, A. Santos
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m52
Publiée le 10 janvier 2022 à 13:10
Dispo 3jJournal de 13 heures