fond Savoir-faire : l'art de la vannerie corse
Savoir-faire : l'art de la vannerie corse

Savoir-faire : l'art de la vannerie corse

Dans les mains de Nadaline, l'osier, le châtaignier et le bois de myrte deviennent des paniers, des nasses ou des corbeilles. Un geste ancestral qui se perd et qui s'oublie. Mais avant de voir le tressage des essences dans son petit atelier dans le village de Silvareccio (Haute-Corse), nous avons rendez-vous dans le maquis, à la recherche de la matière première. Et déjà, le panier se dessine dans l'esprit de Nadaline. Délicatement, les branches sont prélevées pour qu'elles puissent repousser. Elles sont ensuite préparées devant l'atelier. Avec du fil et environ 50 tiges, une corbeille ou un panier va naître. "Il faut être passionné pour faire ce genre de chose", explique Noëlle Figarella. Noëlle Figarella réalise beaucoup de tressages depuis 30 ans. Elle fait également des moules à fromage traditionnels. Le maître artisan souhaite aujourd'hui transmettre et passer le relais pour continuer à faire vivre ce savoir-faire. TF1 | Reportage P. Roubaud, P. Pelletier
MA LISTE
Journal de 13 heures
2m52
11 May 2022 à 13:33
Journal de 13 heures