fond Un cœur de porc greffé sur un humain aux Etats-Unis
Un cœur de porc greffé sur un humain aux Etats-Unis

Un cœur de porc greffé sur un humain aux Etats-Unis

David Bennett est un pionnier. Depuis vendredi, le cœur qui bat dans sa poitrine est celui d'un porc. C'est une première mondiale et une prouesse médicale. L'intervention réalisée par des chirurgiens a Baltimore a duré huit heures. C'était la seule façon de sauver ce patient de 52 ans, atteint d'une maladie cardiaque incurable. L'animal dont provient le cœur avait été au préalable génétiquement modifié, pour en quelques sortes l'humaniser. C'est une étape indispensable pour empêcher son rejet, une fois transplanté. "Cela change la donne. Si cela fonctionne et j'espère que ça marchera, nous aurons alors des organes disponibles", explique Muhammad Mohiuddin. Le porc était déjà utilisé depuis des années pour confectionner des valves cardiaques. Il faudra bien sûr attendre plusieurs mois avant de savoir si le cœur implanté continue de battre. Mais c'est une avancée majeure, alors que partout dans le monde, on manque d'organes et que des patients meurent faute d'avoir été greffés à temps. Dans l'Hexagone par exemple, près de 700 personnes attendent chaque année un nouveau cœur. TF1 | Reportage C. Bayle
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m26
Publiée le 11 janvier 2022 à 13:19
Dispo 10jJournal de 13 heures