Pourquoi la France manque de Ventoline en pharmacies

Pourquoi la France manque de Ventoline en pharmacies

Chaque matin pour ce pharmacien, le casse-tête commence : trouver de la Ventoline chez ses fournisseurs. Et cela dure depuis un mois. Actuellement, il est en rupture de stock. Il arrive à se faire livrer trois ou quatre boîtes par jour, il lui en faudrait cinq fois plus. Jusqu'à maintenant, il proposait un médicament de substitution, un générique qui, lui aussi, commence à faire défaut. Résultat : certaines personnes redoutent déjà de ne plus pouvoir se soigner en cas de crise. Pour comprendre cette situation, intéressons-nous aux prix. Vendu à 4,60 euros dans le pays, ce même flacon est proposé dans d'autres pays européens à plus de sept euros. Des marchés plus rentables qui seraient servis en priorité pour la Fédération des Pharmaciens. C'est une explication commerciale incompréhensible alors que la demande est forte. La quasi-totalité du pays est en alerte rouge au pollen. Contactée, l'Agence de sécurité du médicament assure qu'il n'y aura pas de rupture totale de stock. Des mesures de production supplémentaires ont été mises en place pour livrer au plus vite les 21 000 pharmacies françaises. TF1 | Reportage L. Romanens, F. Chevallay, É. Nappi

Journal de 13 heures
1m53
7 jours restants

Journal de 13 heures