fond Variant indien : faut-il le craindre plus qu'un autre ?
Variant indien : faut-il le craindre plus qu'un autre ?

Variant indien : faut-il le craindre plus qu'un autre ?

Selon Josephine Devambez, il était prévisible que des cas du variant indien soient détectés sur le territoire français. En effet, on savait qu'il était déjà présent en Europe, notamment en Allemagne, en Suisse, en Belgique, en Grande-Bretagne, en Irlande, en Espagne et en Italie. On parle beaucoup de ce variant, non pas parce qu'il faudrait le craindre plus que d'autres, mais parce que c'est le dernier variant identifié, et par ailleurs, l'épidémie en Inde est fulgurante. Par contre, ce qu'il faut retenir, c'est que le variant indien est minoritaire. Même en Inde, le variant britannique représente 80% des malades contre 20% des cas du variant indien. Il est également à préciser que les données manquent pour savoir si le variant indien est plus dangereux ou plus contagieux. Par mesure de précaution, on oblige toutes les personnes qui rentrent d'Inde à se faire tester au départ, à l'arrivée et à l'issue d'une quarantaine très stricte de dix jours.
Journal de 13 heures
1m22
Publiée le 30 avril 2021 à 13:06
Dispo 7jJournal de 13 heures