Vendre ses vaches pour sauver le reste du troupeau

Vendre ses vaches pour sauver le reste du troupeau

C'est du jamais-vu depuis qu'il est agriculteur. Ce mardi matin, Jacques Bés se sépare d'une partie de son troupeau. "Depuis 37 ans, je suis agriculteur et c'est la première fois que je suis obligé de vendre mes animaux pour pouvoir nourrir les autres", explique-t-il. Ce camion emmène cinq vaches à la boucherie avec deux ans d'avance, une vente précipitée et à contrecœur. Mais cet éleveur n'a pas le choix. Cet hiver, il ne pourra pas alimenter l'ensemble de son troupeau par manque de nourriture. À cause de la sécheresse, la récolte de fourrage n'a pas été suffisante. Avec ces ventes, il espère réduire ses frais et tenir jusqu'au mois de mars. Ses limousines consomment trois ballots de foin par jour. La chaleur de ces derniers jours n'a rien arrangé. Il n'y a pas une goutte de pluie. Dans quelques semaines, Jacques vendra encore quelques vaches, soit une dizaine au total sur un troupeau de 50 bêtes. Le camion n'a pas fini sa tournée, d'autres agriculteurs l'attendent. Dans le Tarn-et-Garonne en quinze ans, plus de 400 éleveurs bovins ont mis la clé sous la porte. TF1 | Reportage P. Mislanghe, J.M. Lucas
MA LISTE
Journal de 13 heures
1m45
20 sept. 2022 à 13:10
Journal de 13 heures