fond Viticulteurs et arboriculteurs luttent désespérément contre le gel
Viticulteurs et arboriculteurs luttent désespérément contre le gel

Viticulteurs et arboriculteurs luttent désespérément contre le gel

Ils se sont battus jusqu'à l'aube avec l'énergie du désespoir. Ils ont arrosé les vergers et allumé des bougies et des feux de paille. Mais ce jeudi matin, le thermomètre a chuté à moins quatre degrés, une température insoutenable pour les abricotiers. Quentin Malossane avait investi 60 000 euros cette année pour acheter des bougies antigel. Les pertes sont estimées à près d'un million d'euros. C'est donc tout son revenu de 2021 qui vient de s'évanouir. "Le problème, c'est que la nature est plus forte que nous", a affirmé Quentin. Après trois jours d'insomnie, place à l'émotion et au désespoir. Même constat d'échec de l'autre côté du Rhône. Olivier Fraisse, un arboriculteur ardéchois, n'a rien pu faire. Il a tout perdu. Les arboriculteurs vont demander dans les prochaines semaines la reconnaissance de calamité agricole. Ils n'avaient pas connu une telle gelée noire depuis 2003.
Journal de 13 heures
1m51
Publiée le 08 avril 2021 à 13:01
Dispo 5jJournal de 13 heures

Vidéos similaires