fond 1er mai 2021 : une bonne année pour le muguet
1er mai 2021 : une bonne année pour le muguet

1er mai 2021 : une bonne année pour le muguet

Dernier jour de récolte dans l'une des exploitations du pays. Dans les champs, plus d'un millier de saisonniers s'activent. Le geste doit être délicat : "ne pas mettre la main trop bas". Cette année, le muguet se porte bien. Un muguet de qualité, très long et très costaud". Protégée du gel, baignée de soleil, la production est conséquente. Au moins 60 millions de brins de muguet vont être commercialisés en France. "Ce muguet là part dans les Alpes-Maritimes à Nice, mais on distribue le muguet sur l'ensemble de l'Hexagone", indique Jean-François Vinet. Pour toute la filière, les affaires reprennent. Après une année 2020 catastrophique, les ventes ont été multipliées par trois. "Il y a eu un grand traumatisme dans la profession avec le confinement de l'année dernière où on n'a pas pu servir les clients. Et là, on retrouve un optimisme et l'ensemble de nos circuits de distribution. Il y a un engouement important cette année pour le muguet", se réjouit ce producteur. Cette année, la traditionnelle vente dans la rue est de nouveau autorisée. Une bonne nouvelle pour cette habituée : "le 1er mai, tous les magasins sont fermés, donc à côté d'une boulangerie, on vend ce petit brin de muguet. Ça fait un petit peu de publicité pour notre patron et ça nous fait un petit plus en plus". Les fleuristes, eux aussi, pourront cette fois-ci profiter du 1er mai. "C'est un grand soulagement" pour Amélie Renaud qui vient de recevoir un millier de brins de muguet. En attendant samedi, le muguet restera au frais pour garder tout son éclat et ses vertus porte-bonheur.
Journal de 20 heures
1m43
Publiée le 28 avril 2021 à 20:30
Dispo 6jJournal de 20 heures