80 ans du Débarquement : une commémoration historique

80 ans du Débarquement : une commémoration historique

C’est un saut dans l'histoire de l’Europe qui résonne avec l’actualité. Un devoir de mémoire qui, ce jeudi soir à Omaha Beach, a pris une autre dimension. D’abord, quand Volodymyr Zelensky, invité, alors que Vladimir Poutine ne l’était pas, a été salué chaleureusement par un vétéran. Puis, lorsque le président de la République, Emmanuel Macron, a fait un parallèle entre passé et présent. Jour pour jour, 80 ans après un autre combat, le soleil s’est levé sur Utah Beach, là où les Navy Seals américains avaient ouvert la route à 23 000 hommes et 1 700 véhicules. Ce matin, lors d’une reconstitution, 150 personnes l’auront rendu hommage, attirant sur la plage des milliers de passionnés reconnaissants. C’est un souffle vibrant qui parcourt la plage de Normandie, qui traverse le pont de Bénouville au son des cornemuses. À Ver-sur-Mer, les commémorations britanniques évoquent l’union et la solidarité. “Je ne m'effondre pas si tu tombes”, chante Tom Jones, dans un esprit de résistance partagé par le roi Charles III, pour son premier déplacement international depuis qu’il a annoncé souffrir d’un cancer. Le monarque britannique, visiblement très ému, pense aussi au peuple français. TF1 | Reportage S. Millanvoye, M. Desmoulins, E. Lefebvre

Journal de 20 heures
3m05
1 jour restant

Journal de 20 heures