fond À la découverte de Grand-Bereby en Côte d'Ivoire, le paradis des bébés tortues
À la découverte de Grand-Bereby en Côte d'Ivoire, le paradis des bébés tortues

À la découverte de Grand-Bereby en Côte d'Ivoire, le paradis des bébés tortues

C'est un petit bout de paradis, méconnu du grand public, situé au Sud-ouest de la Côte d'Ivoire dans la région de San-Pedro. Des kilomètres de plages sauvages aux eaux cristallines, bordées de végétations tropicales et de villages de pêcheurs. Dans ce site exceptionnel, Daniel Hameidat a décidé de poser ses valises. Le Franco-ivoirien s'est lancé dans un pari fou : construire un hôtel. Des cases écologiques entre mer et forêt, loin du tourisme de masse. L'hôtelier aventurier vit la moitié de l'année dans les Landes en France, l'autre ici à Grand-Bereby. À la nuit tombée, la baie réserve quelques surprises. Des hommes partent à la recherche de tortues marines. Pas de tortues adultes en vue, mais un nid a été repéré enfoui dans le sable. À l'intérieur, des nouveaux nés, des tortues olivâtres en danger. Pour les écogardes, l'objectif est de protéger ces espèces vulnérables et les aider à gagner l'océan. Au petit matin, les tortues sont relâchées. Elles parcourront des milliers de kilomètres. Les femelles reviendront pondre sur cette même plage qui les a vues naître, lorsqu'elles auront atteint l'âge adulte dans sept ans. Un peu plus loin dans les terres au détour d'une rivière, des touristes rencontre des singes au nez blanc. Autrefois braconné et vendu sur le marché, l'animal est aujourd'hui protégé grâce à cette activité touristique. Les huit euros payés par visiteur sont reversés aux villageois. Une cinquantaine de singes au nez banc vivent dans cette forêt.
Journal de 20 heures
4m39
Publiée le 22 février 2021 à 20:32
Dispo 2jJournal de 20 heures