fond Abandon d'animaux : les refuges surchargés
Abandon d'animaux : les refuges surchargés

Abandon d'animaux : les refuges surchargés

Nana est arrivée dans ce refuge il y a une semaine à peine. Dans ce centre, elle est loin d'être un cas isolé. 450 abandons en trois mois, alors forcément, on manque de place. L'abandon d'animaux en période estivale est un phénomène récurrent qui atteint cette année un pic, conséquence de la hausse des adoptions pendant les confinements. Depuis le 1er mai, 10 600 animaux ont été recueillis par la SPA. C'est 700 de plus qu'à la même période il y a deux ans. Pour lutter contre ces abandons, le gouvernement va renforcer les sanctions. Elle passerait de deux à trois ans d'emprisonnement en plus des 30 000 euros d'amende. L'un des objectifs du gouvernement est de mieux encadrer les achats en animalerie et sur Internet. Des mesures bien accueillies par certains propriétaires d'animaux. Le projet de loi est actuellement examiné par le Parlement. En attendant, pour sensibiliser, des affiches seront installées sur les aires d'autoroute où 60 % des animaux sont abandonnés.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m45
Publiée le 21 juillet 2021 à 20:13
Dispo 7jJournal de 20 heures