fond Affaire Patrick Poivre d’Arvor : de nouvelles femmes témoignent
Affaire Patrick Poivre d’Arvor : de nouvelles femmes témoignent

Affaire Patrick Poivre d’Arvor : de nouvelles femmes témoignent

C'est une image inédite. Devant les journalistes de Mediapart, dix-huit femmes se tiennent cote à cote, main dans la main, pour accuser Patrick Poivre d’Arvor de violences sexuelles. Parmi elles, trois n'avaient jamais pris la parole publiquement. C'est le cas de Justine Ducharne, ancienne journaliste de TF1. Elle accuse l'ancien présentateur de l'avoir violé en 1995 dans son bureau. 27 ans après, elle a décidé de parler. "Prendre la parole publiquement est douloureux. Ça ne me libère pas. Ça ne me soulage pas. Je le fais vraiment pour les autres femmes, pour celles qui ont déjà osé parler et pour celles qui se taisent aussi", témoigne-t-elle. Face à ces témoignages, Nonce Paolini, ancien patron de TF1, a réagi dans cette même émission. Il affirme n'avoir jamais eu connaissance de ces accusations. De son côté, l'actuelle direction de la chaîne apporte aujourd'hui son soutien aux plaignantes. "La direction de TF1 mesure le courage qu'il faut à ces femmes pour témoigner et est très sensible à leur souffrance. Le groupe TF1 condamne toutes les formes de violence et de harcèlement. Quant à PPDA, présumé innocent, il continue de nier les faits qui lui sont reprochés. C'est-ce que nous a confié son avocat. "Ce n'est pas le nombre qui fait la vérité. Ces femmes sont libres d'accuser Patrick Poivre d’Arvor, mais elles sont responsables de ce qu'elles disent". Patrick Poivre d’Arvor, qui est visé par deux enquêtes à ce jour, a récemment porté plainte à son tour pour dénonciation calomnieuse. TF1 | Reportage S.L. Cohen, J.Y. Mey
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m41
11 May 2022 à 20:13
Journal de 20 heures