fond Agriculteur, médecin… la double vie des maires de petites communes
Agriculteur, médecin… la double vie des maires de petites communes

Agriculteur, médecin… la double vie des maires de petites communes

Jean-Marc Bergia est chef infirmier dans une unité dentaire, la crise sanitaire, c'est son quotidien. Il a une centaine de soignants et d'étudiants à superviser. Des journées au pas de course souvent interrompues par une urgence à la mairie. Saubens, 2 300 habitants, dans cette commune, Jean-Marc Bergia doit aussi gérer la Covid-19. Protocole sanitaire à l'école, distribution de masque, le tout en continuant à traiter les affaires courantes et les chantiers en cours. Des journées très chargées depuis six ans, pour une indemnité de 1 300 euros par mois. Jean-Marc Bergia l'affirme, il n'est pas prêt à renoncer à son mandat. Pascal Le Doussal est maire de Calan, une commune de 1 200 administrés. Lui non plus ne compte pas ses heures. Engagé dans la vie municipale depuis 30 ans, dont 12 en tant que maire, il a fallu faire des sacrifices. Et la crise sanitaire a rajouté une charge de travail. Il a fallu s'adapter et faire plus de pédagogie auprès des habitants, tout en continuant son activité professionnelle. Il a 150 vaches à nourrir et à soigner chaque jour et une exploitation de plus d'une centaine d'hectare. Pour son troisième mandat, Pascal Le Doussal a encore beaucoup de projets pour sa commune.
Le journal de 20h
3m42
Publiée le 19 novembre 2020 à 20:26
Dispo 1jLe journal de 20h

Vidéos similaires