Airbags défectueux : des dizaines de milliers de voitures rappelées par Citroën

Airbags défectueux : des dizaines de milliers de voitures rappelées par Citroën

Une automobiliste vient de recevoir la mauvaise nouvelle par recommandée. Depuis une semaine, sa voiture est à l’arrêt. La raison, ce sont des airbags défectueux. Comme Rosa, 250 000 automobilistes sont concernés, tous propriétaires de modèles C3 ou DS3 produits entre 2009 et 2019. Ils sont appelés à prendre rendez-vous en urgence chez leur concessionnaire. Le problème, ce sont les produits chimiques contenus dans ces airbags. Ils ont tous été produits par Takata, une entreprise japonaise. Elle a fait faillite en 2017 à cause, justement, de multiples campagnes de rappels. Sur les réseaux sociaux, un conducteur indique que le service client Citroën est injoignable. Le concessionnaire d’un autre conducteur n’a plus de véhicule de courtoisie de prêt. Citroën reconnaît quelques dysfonctionnements, mais l’entreprise indique qu'elle prendra en charge l’ensemble des propriétaires des véhicules concernés. TF1 | Reportage T. Vartanian, E. Assalit, F. Gourdin

Journal de 20 heures
1m50

Journal de 20 heures