Alliances, cohabitation : les scénarios de l'après-dissolution

Alliances, cohabitation : les scénarios de l'après-dissolution

Le Rassemblement National en recherche d’alliés pour espérer une majorité à l’Assemblée et passer de 88 à 289 députés. Coups de téléphone, réunion au QG toute la journée et visite de vieilles connaissances… Marion Maréchal, tête de liste Reconquête, a demandé à s’entretenir avec son ancienne famille politique, une initiative personnelle, sans l’aval de son patron Éric Zemmour. Plus de huit heures de huis-clos, et à l'issue, il n’y a pas eu d’accord de partis, mais peut-être accord de personnes. Alors, l’union des Droites va-t-elle passer par les Républicains ? Avec 61 députés aujourd'hui, leur rôle peut être déterminant demain, mais le parti est fracturé, entre ceux attirés par la majorité et ceux tentés par le RN. Pour l’heure, réunion hors caméra au Sénat, et il n’y a aucune consigne. De son côté, la gauche sera-t-elle unie ? France insoumise, Parti socialiste, écologistes et socialistes sont partis en ordre dispersé aux européennes. Mais pourront-ils réformer la NUPES, leur groupe commun, comme aux précédentes législatives ? TF1 | Reportage A. Tassin, L. Attal, V. Abellaneda

Journal de 20 heures
2m47

Journal de 20 heures