fond Assouplissement du port du masque : les Alpes-Maritimes respirent
Assouplissement du port du masque : les Alpes-Maritimes respirent

Assouplissement du port du masque : les Alpes-Maritimes respirent

Un air de liberté souffle sur la plage à Nice. Depuis ce matin, le port du masque est une option sur toute la côte des Alpes-Maritimes. Inutile de dire que personne ne conteste cet arrêté préfectoral. Mais sur la promenade des Anglais et en ville, le port du masque reste obligatoire. Dans les parcs, les jardins et les plans d'eau, il n'est plus nécessaire jusqu'à la fin du mois. Premier reconfiné au mois de février dernier, beaucoup de Niçois préfèrent pourtant garder leurs habitudes. Le critère décisif pour cet assouplissement des règles, c'est le taux d'incidence. À Nice, il est de 130 pour 100 000 habitants contre 245 dans le reste de la France. Autres facteurs favorables, la pression hospitalière baisse rapidement et le rythme de vaccination est plus rapide que le reste du pays. Les Niçois récoltent les fruits de leurs efforts. L'arrêté prend fin en théorie le 31 mai. Pour la préfecture, c'est un ballon d'essai au moment favorable avant les grands rassemblements de l'été. "On va se miser sur le bon sens et la responsabilité individuelle de nos concitoyens. Les Alpes-Maritimes avaient commencé le confinement avant les autres parce que nous étions dans des conditions très défavorables. Aujourd'hui, ça paie", explique Philippe Loos, secrétaire général de la préfecture des Alpes-Maritimes.
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m48
Publiée le 04 mai 2021 à 19:59
Dispo 6jJournal de 20 heures