Au fil de l'eau : l'autre canal du Midi

Au fil de l'eau : l'autre canal du Midi

Concert de cigale, que seul un bateau vient perturber. Embarquement au Port du Somail, ce hameau pittoresque où nous retrouvons Évelyne et Jeff. Le couple nous emmène pour une traversée de presque 40 kilomètres. Il y a quinze ans, ils recherchaient un lieu pour amarrer leur péniche. Deux solutions s'offraient alors à eux. Soit vers le Canal du Midi, soit vers la Mer au Port-la-Nouvelle. Nous empruntons un ruban d'eau menant vers ce qu'on appelle La Robine. C'est une sorte d'extension du Canal du Midi, classée au patrimoine mondial de l'Unesco. Son histoire est assez méconnue des Français. Aujourd'hui, treize écluses ponctuent et ralentissent la navigation. La plus grande allant jusqu'à 4 m 50 de profondeur. La traversée peut prendre jusqu'à dix heures, d'autant que la vitesse est réglementée. Attention la tête, nous passons sous le pont des Marchands. C'est une curiosité de notre patrimoine, car c'est l'un des deux seuls ponts habités de France. C'est là que vit et travaille Martine Navarro. Autrefois réservé aux échanges commerciaux, le canal de la Robine invite à présent à la flâne et aux rencontres. Dernière étape, dernière écluse. Notre porte d'entrée vers l'île Sainte-Lucie, une réserve naturelle protégée où nous rencontrons Eric Joubertout. Il est le garde du littoral et il veille sur 700 espèces végétales et 200 espèces d'oiseaux dans le parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée. TF1 | Reportage D. De Araujo, S. Deperrois.
MA LISTE
Journal de 20 heures
4m34
2 août 2022 à 18:35
Journal de 20 heures