Baignades : 5 000 maîtres-nageurs manquent à l'appel

Baignades : 5 000 maîtres-nageurs manquent à l'appel

C'est du jamais-vu ! Au centre aquatique de Bernay en Normandie, ils ne sont plus que deux maîtres-nageurs sauveteurs au lieu de quatre. Face à cette situation, certaines activités proposées ont été tout simplement annulées. C'est mieux que rien, mais pas assez bien pour les habitués des lieux. Ces derniers espèrent un retour à la normale au plus vite. Ce centre est loin d'être une exception. En France, plus de la moitié des employeurs cherchant un maître-nageur sauveteur mettent plus de 6 mois à le trouver. Aujourd'hui, il en manque 5 000 dans tout le pays. Le coût assez coûteux de la formation est à l'origine de cette pénurie. Le manque de vocation et la question de la rémunération sont aussi responsables de cette situation. Sur l'île de loisirs de Cergy-Pontoise en région parisienne, pour attirer les candidats, la direction n'a eu d'autres choix que d'augmenter les salaires. Autre petit plus pour recruter, il offre un logement. Et ça marche. L'équipe des 12 maîtres-nageurs sauveteurs est au complet. Une mobilisation nécessaire pour surveiller les centaines de visiteurs chaque jour. L'autre atout de ce centre est sa localisation en pleine nature. TF1 | Reportage P. Remy, B, Hacala, A. Chomy
MA LISTE
Journal de 20 heures
1m58
3 août 2022 à 18:29
Journal de 20 heures